Séminaire ENS 2005-2006

Attention : la partie de ce site consacrée aux méthodes quantitatives n'est plus régulièrement mise à jour depuis 2007. Merci de vous référer maintenant sur ce sujet au site plus ergonomique et plus riche Méthodes quantitatives pour l'historien
.

L’histoire et l’historien face au quantitatif (ENS)

Pistes bibliographiques - L’histoire quantitative ou des raisons d’une crise

  • Marc Barbut, « Sur la formalisation dans les sciences sociales », Histoire & Mesure, 1994, IX-1/2, p. 5‑12.

  • Gérard Béaur, compte rendu de l’ouvrage de Jean-Yves Grenier, Séries économiques françaises (xvie-xviiie siècles), Paris, EHESS, 1985 dans les Annales ESC, septembre-octobre 1989, n° 5, p. 1137-1141 [statistiques sur les publications de séries par les historiens selon les périodes du xxe siècle].

  • Gérard Béaur, « L’histoire de l’économie rurale à l’époque moderne ou les désarrois du quantitativisme. Bilan critique », Histoire et sociétés rurales, n° 1, 1er semestre 1994, p. 67‑97.

  • Gérard Béaur, « Âge critique ou âge de raison ? Les dix ans d’Histoire & Mesure », Histoire & Mesure, 1996, XI-1/2, p. 7‑17.

  • Pierre Chaunu, Histoire quantitative, histoire sérielle, Paris, Colin, 1978.

  • Alain Corbin, Le monde retrouve de Louis-Francois Pinagot : Sur les traces d'un inconnu, 1798-1876, Paris, Flammarion, 1998.

  • Alain Desrosières, La politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte, 1993.

  • François Furet, « L’histoire quantitative et la construction du fait historique », Annales ESC, XXVI, 1971, p. 63‑75.

  • François Furet, « Le quantitatif en histoire », in Jacques Le Goff et Pierre Nora, Faire de l’histoire, tome 1, Paris, Gallimard, 1974, p. 42‑61.

  • Jean-Philippe Genet, « Histoire, informatique, mesure », Histoire & Mesure, 1986, I-1, p. 7‑18.

  • Carlo Ginzburg, « Traces : racines d’un paradigme indiciaire », in Mythes, emblèmes, traces, morphologie et histoire, Paris, Flammarion, 1989.

  • Alain Guerreau, compte rendu de Pierre Saly, Méthodes statistiques descriptives pour les historiens, Paris, Armand Colin, 1re éd. 1991, dans Histoire & Mesure, VII-1/2, 1992, p. 190-191. [comprend d’autres comptes rendus/ prises de position par le même auteur]

  • Jean-Yves Grenier et Bernard Lepetit, « L’expérience historique. À propos de C.‑E. Labrousse », Annales ESC, novembre-décembre 1989, n° 6, p. 1337‑1360.

  • Jean-Yves Grenier, « Réflexions libres sur l’usage des méthodes statistiques en histoire », Histoire & Mesure, 1991, VI-1/2, p. 177‑187.

  • Jean-Yves Grenier, « L’histoire quantitative est-elle encore nécessaire ? », in Jean Boutier et Dominique Julia (dir.), Passés recomposés. Champs et chantiers de l’histoire, Paris, Autrement, 1995, p. 173‑183.

  • Bernard Lepetit, « L’histoire quantitative : deux ou trois choses que je sais d’elle », Histoire & Mesure, 1989, IV-3/4, p. 191-199.

  • Giovanni Levi, Le pouvoir au village. Histoire d’un exorciste dans le Piémont du xviie siècle, Paris, Gallimard, 1989 [éd. orig. 1985].

  • Jean Marczewski, Introduction à l’histoire quantitative, Genève, Droz, 1965.

  • Daniel Milo, « La rencontre, insolite mais édifiante, du quantitatif et du culturel », Histoire & Mesure, 1987, II-2, p. 7‑38.

  • Madeleine Rebérioux, « Le débat de 1903 : Historiens et sociologues », in Charles-Olivier Carbonell et Georges Livet (dir.), Au berceau des Annales, Toulouse, Presses de l’IEP, 1983, p. 219-230.

  • Jacques Revel (dir.), Jeux d’échelles, la micro-analyse à l’expérience, Paris, EHESS, 1996.

  • François Simiand, « Méthode historique et science sociale », Revue de synthèse historique, 1903, repris par les Annales ESC, janvier-février 1960, p. 83-119

  • Lawrence Stone, « The Revival of Narrative: Reflections on a New Old History », Past and Present, n° 85, Nov. 1979, p. 3‑24.

  • André Zysberg, « Impact de l’informatique sur la recherche historique », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 1987, 10, p. 35-37. (en ligne ici)

Mise en ligne le 13 mars 2007.