Séminaire EHESS 2005-2006

Attention : la partie de ce site consacrée aux méthodes quantitatives n'est plus régulièrement mise à jour depuis 2007. Merci de vous référer maintenant sur ce sujet au site plus ergonomique et plus riche Méthodes quantitatives pour l'historien
.

Traiter statistiquement des individus en histoire (EHESS)

Programme du séminaire

Le séminaire a lieu le mercredi, de 13h à 15h, du 1er mars au 31 mai 2006, au 96 bd Raspail, 75006 Paris, salle « des artistes » sauf 2 séances en salle informatique.

Séance 1 : 1er mars 2006 : Introduction : le « retour à l’individu » implique-t-il la fin du quantitatif en histoire ?

Séance 2 : 8 mars 2006 : Les problèmes de codage et de catégorisation

  • Lecture : Paul-André Rosental, « La rue mode d’emploi. Les univers sociaux d’une rue industrielle », Enquête, 4, 1997, p. 113-133.

Séance 3 : 15 mars 2006 : De l’observation d’un individu à un moment de sa vie à la construction de données longitudinales ou en réseau : recherche et traitement des sources

  • Lecture : Claire Dolan, « Actes notariés, micro-analyse et histoire sociale : réflexions sur une méthodologie et une pratique », in Vincent Gourdon, Scarlett Beauvalet et François-Joseph Ruggiu (dir.), Liens sociaux et actes notariés dans le monde urbain en France et en Europe, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004, p. 139-151.

Séance 4 : 22 mars 2006 : Lire des tableaux de pourcentages, détecter des écarts significatifs

  • Lecture : Laure Pitti, « Catégorisations ethniques au travail. Un instrument de gestion différenciée de la main-d’œuvre », Histoire & Mesure, 2005, XX-3/4, p. 69-101.

Séance 5 : 29 mars 2006 : Séance pratique (salle d’informatique) : saisir, puis coder des données individuelles à partir d’une source

Séance 6 : 5 avril 2006 : Séance pratique (salle d’informatique) : traitements simples de données : tris, filtres, calculs d’effectifs et de pourcentages

Séance 7 : 26 avril 2006 : Définir de grands types d’individus : l’analyse factorielle

  • Lecture : Gisèle Sapiro, « La raison littéraire. Le champ littéraire français sous l’Occupation (1940-1944) », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 111-112, mars 1996, p. 3-35.

Séance 8 : 3 mai 2006 : Définir de grands types de trajectoires individuelles : l’analyse de séquences

  • Lecture : Mary Blair-Loy, « Career Patterns of Executive Women in Finance: An Optimal Matching Analysis », The American Journal of Sociology, 104, March 1999, pp. 1346‑1397.

Séance 9 : 10 mai 2006 : Définir de grands types de positions sociales au sein d’un groupe : l’analyse de réseaux

  • Lecture : Pierre-Paul Zalio, « Un monde patronal régional dans les années 1930. Une perspective configurationnelle », in Bernard Convert (dir.), Repenser le marché, Paris, L’Harmattan, Cahiers lillois d’économie et de sociologie, n° 41, 2003, p. 137-176.

Séance 10 : 17 mai 2006 : Tester des hypothèses de causalité concernant des comportements : la régression logistique

  • Lecture : Anne-Sophie Bruno, « L’attribution des cartes de commerçants étrangers. Le cas des indépendants tunisiens (1978-1982) », in Anne-Sophie Bruno et Claire Zalc (éd.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (19e-20e siècles), Paris, Publibook, 2005, p. 63-82.

Séance 11 : 24 mai 2006 : Tester des hypothèses de causalité concernant des « risques » et des durées : l’event history analysis

  • Lecture : Martin Dribe, « Household and Family Aspects of Children Leaving Home. Rural Youth Migration in Nineteenth Century Scania, Sweden », Cahier des Annales de démographie historique, 2002, p. 95-122.

Séance 12 : 31 mai 2006 : Bilan : comment définir une stratégie de traitement des données en fonction d’une problématique et de sources historiques ?

Mise en ligne le 28 février 2006.